Daf ingénieurs et ingénieurs Daf : vers de nouveaux métiers

Des ingénieurs informatiques travaillant au sein même des directions métiers : c’est d’ores et déjà la réalité dans certaines grandes entreprises. Et peut-être demain dans la vôtre ?

Imaginez une Daf dans laquelle un collaborateur de la DSI travaillerait à plein temps afin d’accompagner le Daf dans ces sujets informatiques au jour le jour. Vous ne rêvez pas : ceci est déjà une réalité dans certaines grandes entreprises.  » Aujourd’hui, les compétences IT se sont rapprochées des métiers et sont même présentes au sein des autres directions, constate Marie Guillemot, associée KPMG, responsable nationale des activités Télécoms-Media-Technologies. L’organisation abolit les silos en intégrant des compétences en analyse de données au sein des métiers eux-mêmes « . Dans certaines entreprises, c’est le contraire qui s’est opéré, la DSI accueillant des spécialistes métier qui sont les interlocuteurs des autres directions.  » On voit apparaître des postes de directeur des services numériques, des responsables de la stratégie digitale : ce sont des postes créés pour travailler avec les directions métiers « , témoigne Eric Jamet, directeur marketing de l’éditeur Tessi Documents Service.

 

Double formation

Quelle que soit l’appellation donnée aux postes de ces nouveaux spécialistes, ils doivent être capable de faire se rencontrer deux besoins différents, ceux de la Daf et ceux de la DSI.  » Ce sont des traducteurs susceptibles d’appréhender le besoin métier, de le traduire pour la DSI et d’accompagner tout au long du projet « , décrit Laurent Tanguy, associé du cabinet IN2.  » Le problème est de trouver des personnes qui connaissent tous ces sujets « , lance Pascal Seguin (Taj). Dotés d’un double diplôme ingénieur et finance, ce sont des profils très recherchés.

 

 


 

Retrouvez cet article sur : www.daf-mag.fr – « Dossier | Daf ingénieurs et ingénieurs Daf : vers de nouveaux métiers »