La transformation de la Fonction Finance, l’une des priorités ciblées par les directeurs administratifs financiers en 2018

La transformation de la Fonction Finance, l’une des priorités ciblées par les directeurs administratifs financiers en 2018.

Selon Damien O’Neill, Directeur Comptable et SI Financiers du groupe TF1 : « La Transformation de la Fonction Finance passe par les leviers numériques de la dématérialisation et de robotisation de nos processus. Notre objectif pour 2018 est de renforcer et d’accélérer leur automatisation afin de les fluidifier, ce qui doit aboutir à des économies, mais surtout à mettre en place de nouveaux indicateurs de performance ». En effet, selon une étude de PwC, l’ambition de l’usage du numérique dans les directions financières prédominent de plus en plus les priorités des entreprises. Déjà, en 2017, 60% des DAF déclarent vouloir faire évoluer leurs SI contre 40% en 2016. Sur la période 2017-2020, cette évolution s’inscrit plus précisément dans l’ambition de :

  • Dématérialiser les processus pour 85% des DAF (vs 69% en 2016)
  • Mettre en place des outils Cloud pour 83% des DAF (vs 31% en 2016)
  • Robotiser les tâches à faible valeur ajoutée pour 48% des DAF (vs 2% en 2016)

La volonté d’opérer en premier lieu à la dématérialisation des processus permet un gain d’efficacité pour 66% des DAF. La dématérialisation couvre notamment les processus de revue d’écritures manuelles et d’appréhender les pics d’activités en période de clôtures fiscales. Ainsi, la Fonction Finance pourra se recentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée et encadrer davantage les équipes opérationnelles.

Cette dématérialisation va de pair avec l’utilisation du Cloud. Le recours numérique au Cloud répond aussi à l’objectif premier de 73% des DAF : la réduction des coûts de la Fonction Finance. Il permet aussi de fiabiliser les données et leurs remontées au siège. Par ailleurs, la sécurisation des données sur le Cloud demeure problématique mais dans une moindre mesure que par le passé.

Quant à la robotisation de la Fonction Finance, elle cible l’efficacité du service et l’amélioration du contrôle interne. A cet effet plusieurs tâches comme la gestion des référentiels comptables, le traitement des commandes ainsi que les litiges clients ou encore le contrôles des interfaces rentrent dans le champ de la robotisation. Les équipes opérationnelles sont alors plus soulagées et les tâches traitées sont de plus forte valeur ajoutée.